Archives de Catégorie: Textes

Quo vadis

Chaque jour et de plus en plus, je sens que je dérive vers un lieu incertain. Ma tête tourne et je perds le contrôle. Je cède à mes angoisses les plus abyssales, et recroquevillé, invalide, au fond du trou noir de mes peurs sordides, je sombre. Un frisson parcourt l’arrière de mon crâne, comme une chair de poule au mauvais endroit. Sottement, je me résigne à une mort prochaine, et prépare même, minimalement, quelque héritage. Je fais du rangement en me disant que l’ordre sera fait pour mes amis. Ils ne devront pas s’empêtrer dans le chaos de mes choses. Je plie des vêtements comme on balaie les feuilles ocre sur un balcon, l’automne. Dès que j’en ai l’occasion, j’écris de petites lettres gentilles sur des papiers de couleur vive, et adresse de longues missives à mes compagnons de toujours. Dans les moments d’égarement les plus incohérents, je songe à l’avenir de mon chat. Je publie de petites annonces pour lui trouver un propriétaire. Ah, comme je nettoie partout. Je stérilise, j’aseptise. Je vis au gré d’une illusion malsaine et d’une chimère sinistre. Lucide face à mon esclavage, et débonnaire malgré tout, je suis le pantin d’une routine de condamné. Mais je ne suis pas condamné. Non. Je suis hypocondriaque. C’est probablement la seule maladie qui ne me touchera jamais. Mais alors je crains d’attirer vers moi de terribles sorts si je défie ainsi le destin. Je préfère donc me convaincre que je suis voué à une disparition prématurée. Je m’assure ainsi de rester un peu plus longtemps que les autres. En fait, je ne sais plus vraiment ce que je fais. Je connais mes maux, leur appellation scientifique, leur traitement, leurs symptômes, mais je ne me connais plus moi. 

©

5 Commentaires

Classé dans Textes